Christian Dior

Dior rencontre immédiatement le succès en 1947 avec les lignes « Corolle » et la ligne « En 8 » surnommée « New Look » à la suite de la phrase prononcée à la sortie du défilé par Carmel Snow, la rédactrice en chef de Harpers’ Bazaar : « It’s quite a revolution, dear Christian ! Your dresses are wonderful, they have such a new look ! ». Au lendemain de l’Occupation, Christian Dior rend à la couture sa part de rêve et redonne aux femmes le goût de plaire et de susciter le désir. Le luxe revient sur le devant de la scène après une longue période d’insécurité et d’angoisse, « un retour au seyant et au joli dont les femmes avaient été privées depuis bien des lustres »32. Sous l’occupation, la mode avait en effet été marquée par les pénuries de tissu. Christian Dior crée sa collection en réaction à cette austérité imposée : « Nous sortions à peine d’une époque démunie, parcimonieuse, obsédée par les tickets et les points-textile. Mon rêve prenait donc naturellement la forme d’une réaction contre cette pauvreté ».

Montrer 1–12 sur 13 résultats